Observatoire des tarifs bancaires en 2022 – Que faut-il en retenir ?

Observatoire des tarifs bancaires en 2022C’est annuellement que l’Observatoire des tarifs bancaires publie son étude sur l’évolution des frais bancaires. On constate que certains frais restent stables, tandis que les frais de tenue de compte et les virements en agence continuent de coûter de plus en plus cher.

Banque en ligne : accéder au classement

Pour réaliser son étude, l’Observatoire des tarifs bancaires a consulté les frais bancaires de 109 établissements, soit 98,8% du marché.

Quels sont les tarifs en hausse en 2022 ?

On constate que les frais qui ont le plus augmenté sont les frais de tenue de compte et les frais des virements SEPA réalisés en agence. En effet, aujourd’hui il est possible de réaliser un virement bancaire en ligne, depuis votre espace client. C’est notamment la raison pour laquelle les banques facturent de plus en plus la réalisation d’un virement en agence par un conseiller. Cependant, cela tend à pénaliser les personnes mal à l’aise avec les opérations numériques. En effet, le coût moyen d’un virement en agence est passé à 4,55€.

Voici les évolutions de certains frais bancaires en 2022 en pourcentage :

  • Virement SEPA en agence : +5,32%
  • Frais de tenue de compte : +4,33%
  • Carte de paiement à débit immédiat : + 1,19%
  • Carte de paiement à débit différé : + 0,81%
  • Carte de paiement à autorisation systématique : + 2,09%

tarifs bancaires en hausseY a-t-il des tarifs en baisse en 2022 ?

Face à ces multiples augmentations, nous pourrions espérer une compensation. Eh bien, seul un tarif constate une baisse : le coût de l’abonnement aux services à distance. Ce tarif réduit de 5,26%. Cela reste cohérent dans un contexte de digitalisation du marché bancaire.

>> Faut-il opter pour une banque en ligne

Les prévisions pour 2023

Dans un contexte généralisé d’inflation, le Gouvernement a décidé de mettre en place une mesure sur le marché bancaire. En effet, l’augmentation des frais bancaires a été délibérément plafonnée à 2% pour l’année 2023.

Il existe une banque traditionnelle qui a poussé la mesure encore plus loin : la BNP Paribas. En effet, elle a décidé de geler ses tarifs pour l’année 2023. D’autres banques la suivront-elles dans cette démarche ?

>> Pour consulter l’Observatoire des tarifs bancaire au complet, c’est par ici

Rédigé par Juline Martinez
Le 27/10/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.