L’ACPR communique sur les pertes des banques en ligne en 2020

L'ACPR communique sur les pertes des banques en ligne en 2020L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution a publié lundi un rapport sur les pertes des banques en ligne pendant l’année 2020. Voici le verdict.

Accéder au comparatif banque en ligne

Alors que la question de la rentabilité est un sujet sensible pour les banques en ligne, l’ACPR vient confirmer certaines rumeurs. En effet, à l’heure où seule Fortuneo est rentable, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution communique sur le CA (ou produit net bancaire) des banques en ligne sur l’année 2020.

Selon cet organisme, les « pertes nettes se sont établies à 441 millions d’euros cette année-là ». Pour calculer ce chiffre, l’ACPR a interrogé quinze banques en ligne / néobanque / organisme de crédit :

  • Boursorama (groupe Société Générale)
  • BforBank (groupe Crédit Agricole)
  • Hello Bank (groupe BNP Paribas)
  • Nickel (groupe BNP Paribas)
  • ING Direct (Groupe ING)
  • Monabanq (groupe Crédit Mutuel Alliance Fédérale – CIC)
  • Orange Bank (groupe Orange)
  • Ma French Bank (groupe La Banque Postale)
  • Qonto
  • N26
  • Fortuneo (Groupe Crédit Mutuel Arkéa)
  • Revolut
  • Manager.one
  • Lydia
  • Younited Credit

Cela ne retire en rien aux banques en ligne leur succès. En effet, 35% des comptes ouverts en 2020 l’ont été dans une banque en ligne. Cependant, les politiques d’acquisition client et les frais généraux restent plus coûteux et les empêchent pour l’instant encore d’être rentables.

Banque en ligne : comparer les offres

Rédigé par Juline Martinez
Le 19/07/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.